BNP AM

L'investisseur durable d'un monde qui change

L’eau en tant que thème d’investissement a le vent en poupe en raison de la prise de conscience du changement climatique et de l’obsolescence des infrastructures de l’eau après des années de sous-investissement. Cette prise de conscience devrait avoir un impact positif direct sur les entreprises porteuses de solutions dans ce domaine, explique Justin Winter, Co-gérant de la stratégie BNP Paribas Aqua, à Andrew Craig, Co-responsable de l’Investment Insights Centre.   

Dans ce podcast Talking heads, il affirme que la dégradation de la conjoncture économique n’aura sans doute qu’un impact limité sur la demande dans le segment de l’eau. Justin Winter cite d’autres secteurs défensifs tels que l’industrie pharmaceutique, la consommation de base et les infrastructures, dans lesquels la demande ne dépend pas du cycle économique et où il faut parfois plusieurs décennies pour résoudre les problèmes. La relocalisation des usines de semiconducteurs, qui consomment beaucoup d’eau, est une tendance positive notable car cela suppose d’investir dans des usines de traitement.

« Les entreprises prennent acte du caractère durable de la pénurie d’eau et elles apportent leur pierre à la résolution des problèmes, souligne-t-il. Ces thèmes s’inscrivent bien au-delà d’un cycle économique. »

Vous pouvez également écouter et vous abonner à Talking heads sur YouTube 

Avertissements

Veuillez noter que les articles peuvent contenir des termes techniques. Pour cette raison, ils peuvent ne pas convenir aux lecteurs qui n'ont pas d'expérience professionnelle en matière d'investissement. Les opinions exprimées ici sont celles de l’auteur à la date de la publication, sont fondées sur les informations disponibles et sont susceptibles de changer sans préavis. Les équipes de gestion de portefeuille peuvent avoir des opinions différentes et prendre des décisions d’investissement différentes pour différents clients. Le présent document ne constitue pas un conseil en investissement. La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse, et les investisseurs sont susceptibles de ne pas récupérer leur investissement initial. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les investissements sur les marchés émergents ou dans des secteurs spécialisés ou restreints sont susceptibles d'afficher une volatilité supérieure à la moyenne en raison d'un haut degré de concentration, d'incertitudes accrues résultant de la moindre quantité d'informations disponibles, de la moindre liquidité ou d'une plus grande sensibilité aux changements des conditions de marché (conditions sociales, politiques et économiques). Pour cette raison, les services de transactions de portefeuille, de liquidation et de conservation pour le compte de fonds investis sur les marchés émergents peuvent être plus risqués.

Publications liées

Perspectives d'investissement 2023 - Investir à l'ère de la transformation
11:16 MIN
Talking heads – Gare au déclin de la croissance et attention aux prémices de reprise
Daniel Morris
2 Auteurs - Blog
Obtenez des informations et des analyses sur des sujets d'actualité auprès de plus de 500 experts en investissement.
BNP AM
Explorez VIEWPOINT aujourd'hui