Lexique financier

O

Obligation

Une obligation est un instrument financier (titre de créance) par lequel l’émetteur reconnaît une dette au détenteur. Il doit alors lui payer un intérêt périodique (coupons) et lui rembourser le principal à une date ultérieure (échéance). Une obligation est généralement négociable, car sa propriété peut être transférée sur le marché secondaire.

Option

Les options sont des instruments financiers qui donnent à leur détenteur le droit, mais pas l’obligation de :

  • acheter (option d’achat) ou vendre (option de vente) :
  • à un prix préétabli (prix d’exercice)
  • à une date donnée (option européenne) ou
  • avant une date donnée (option américaine)

Les prix des options dépendent du prix du sous-jacent, du prix d’exercice, du taux sans risque, de l’échéance et de la volatilité attendue (volatilité implicite) du sous-jacent.

Ordre à cours limité

Un ordre à cours limité indique le prix d’achat (ou de vente) maximum (ou minimum) d’un actif donné. Cela permet aux investisseurs de contrôler l’exécution des ordres, mais entraîne le risque que ces derniers ne soient exécutés que partiellement. Le contraire d’un ordre à cours limité est un ordre au marché, qui est exécuté immédiatement peu importe le prix.

Les investissements réalisés dans les fonds sont soumis aux fluctuations du marché et aux risques inhérents aux investissements en valeurs mobilières. La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent enregistrer des hausses comme des baisses et il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas l’intégralité de leur placement. Les fonds décrits présentent un risque de perte en capital. Pour une définition et une description plus complète des risques, merci de vous reporter au prospectus et DICI des fonds. Avant de souscrire, vous devez lire la version la plus récente du prospectus et DICI disponibles gratuitement sur notre site www.easy.bnpparibas.fr. Les performances passées ne préjugent pas des performances à venir.