BNP AM

L'investisseur durable d'un monde qui change

Signe de la persistance d’une forte volatilité sur les marchés, la prime de risque obligataire a nettement augmenté au cours du mois d’octobre, tirée par les rendements réels. Dans l’ensemble, nous restons neutres à l’égard des emprunts d’État mais avons accentué notre positionnement long sur les obligations d’entreprises européennes investment grade.   

Les investisseurs en actions attendaient avec impatience les publications de résultats du troisième trimestre. D’après nous, les prévisions de bénéfices sont encore susceptibles de baisser en Europe mais, aux États-Unis, elles ont déjà été nettement revues à la baisse, notamment pour les entreprises technologiques.

Alors que les perspectives économiques s’assombrissent et que les entreprises japonaises sont très exposées au cycle mondial, nous avons ramené les actions japonaises à « neutre » en raison de leur valorisation et de leurs fondamentaux porteurs.

Comme les anticipations concernant le taux des Fed funds ont amorcé une décrue, les valeurs de croissance américaines devraient désormais être davantage influencées par les publications de résultats. À mesure que l’économie américaine se rapprochera de la récession, la croissance plus forte des bénéfices qui caractérise les valeurs de croissance devrait se traduire par une relative surperformance.

Les matières premières demeurent notre classe d’actifs favorite. Les principaux facteurs porteurs sont toujours en place, le spectre de la récession étant la seule ombre au tableau. Il s’agit notamment d’évolutions stratégiques telles que la transition (énergétique) durable des secteurs à forte intensité de matières premières, la géopolitique et le nationalisme des ressources, l’offre limitée, les avantages de l’allocation d’actifs / la diversification et le déconfinement de l’économie chinoise qui crée des tensions sur l’offre de métaux de base.

Avertissement

Veuillez noter que les articles peuvent contenir des termes techniques. Pour cette raison, ils peuvent ne pas convenir aux lecteurs qui n'ont pas d'expérience professionnelle en matière d'investissement. Les opinions exprimées ici sont celles de l’auteur à la date de la publication, sont fondées sur les informations disponibles et sont susceptibles de changer sans préavis. Les équipes de gestion de portefeuille peuvent avoir des opinions différentes et prendre des décisions d’investissement différentes pour différents clients. Le présent document ne constitue pas un conseil en investissement. La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse, et les investisseurs sont susceptibles de ne pas récupérer leur investissement initial. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les investissements sur les marchés émergents ou dans des secteurs spécialisés ou restreints sont susceptibles d'afficher une volatilité supérieure à la moyenne en raison d'un haut degré de concentration, d'incertitudes accrues résultant de la moindre quantité d'informations disponibles, de la moindre liquidité ou d'une plus grande sensibilité aux changements des conditions de marché (conditions sociales, politiques et économiques). Pour cette raison, les services de transactions de portefeuille, de liquidation et de conservation pour le compte de fonds investis sur les marchés émergents peuvent être plus risqués.

Publications liées

Perspectives d'investissement 2023 - Investir à l'ère de la transformation
Cette semaine sur les marchés - Une inflexion en décembre ?
Obtenez des informations et des analyses sur des sujets d'actualité auprès de plus de 500 experts en investissement.
BNP AM
Explorez VIEWPOINT aujourd'hui